--
.



* PÁGINAS Y AGENDAS

 
Otras paginas en Indyrock
Beck
Radiohead
Sigur Ros


Supergrass

.
South park, Festival 
Oxford, UK, 7 julio 2001

A Grand Day Out



 Textos y Fotos: Laurence Boisnard- Indyrock

gates : 1 pm
Rock of Travolta : 2.15 - 2.45 pm
Hester Thrale : 3.05 - 3.35 pm
Humphrey Lyttleton : 3.55 - 4.25 pm
Sigur Ros : 4.45 - 5.25 pm
Supergrass : 5.55 - 6.55 pm
Beck : 7.15 - 8.00 pm
Radiohead : 8.30 - 10.45 pm
curfew : 11 pm

Vers 14h15, il est prévu que les choses sérieuses commencent. Court instant de panique quand la voix de "Fitter Happier" résonne. C'était elle qui annonçait l'entrée en scène de Radiohead sur la tournée de OK Computer. Mais on réalise bien vite que le texte a été changé pour annoncer l'entrée en scène du groupe qui à l'honneur de commencer ce "grand day out", l'un des deux groupes locaux inconnus à qui il a été donné la chance de jouer devant des milliers de personnes aujourd'hui : The Rock of Travolta.
 

The Rock of Travolta
Ils déboulent à sept sur scène, une femme et six hommes : deux guitares, une basse, un violon, un violoncelle, une batterie et un clavier. Le coeur de la formation reste classique avec deux guitares et batterie, les autres changeant ou interchangeant leurs instruments, même parfois au milieu d'une chanson. Le son est ample, et somme toute assez original. Le fait qu'ils sont tous vêtus de noir donne plus l'impression d'avoir à faire à une formation de musique classique qu'à un groupe de rock. Ou est-ce une référence à The Cure dont on entend une réminiscence dans la basse sur l'une des chansons. Les morceaux sont interressants mais au bout d'une demie-heure, l'ensemble donne quand même une impression répétitive.
FotosThe Rock of Travolta

Hester Thrale
Groupe plus classiquement rock dans la forme : ils sont quatre, et dans le fond, bien que finalement avec un son plus varié que son prédésesseur.  Une bonne idée : deux chanteurs guitaristes qui se relaient et complètent au chant. Le crâne rasé de l'un contrastant avec les bouclettes angéliques de l'autre. Et Hester Thrale ont eu bien raison de faire ce choix. C'est ce leur qui donne toute leur originalité.http://www.hesterthrale.com

Humphrey Lyttleton (+ band)


Si il n'y avait qu'une chose à dire, cela serait que les papys et la mammie swingnenet terrible ! On ne peut que souhaiter à tout le monde , sinon de jouer, au moins d'apprécier, avec autant d'enthousiasme et de plaisir la musique à cet âge là (plus de 80 ans pour Lyttleton) ! C'est une vieillesse radieuse et épanouie dans la musique que l'on peut souhaiter à Radiohead. Ils sont sept sur scène : Lyttleton à la trompette, un trombone, deux saxos, un pianiste et un batteur. Le public, pourtant jeune, adhère immédiatement à leur enthousiasme et au swing des années 50 qu'ils interprètent. Quelques standards de Duke Elington sont inclus, dont un avec unfantastique solo virtuose du saxophoniste, qui semble ne jamais reprendre son souffle pendant ce morceaux. Les punks n'avaient peut-être tord, c'est quand même très agréable d'écouter quelqu'un maitrisant parfaitement son instrument. C'est aussi, dans le fond, fort agréable d'écouter des morceaux 
mas fotos H. Lyttleton


Sigur Ros
Changement d'ambiance avec le groupe islandais. Heureusement la demie-heure utilisée, et toujours respectée, pour le changement de matériel accompagnée d'une musique judicieusement choisie permet la transition. La musique introspective de Sigur Ros permet à tous un temps de relaxation. Contraste aussi dans l'attitude des musiciens qui n'osent pas relever leurs regards peut-être impressionés par la foule. Pourtant le grand espace du South Park et l'immense scène ne nuisent pas aux longs déchirements de la musique de Sigur Ros. Car elle est née, de toute façon, des grands espaces d'Islande. Le groupe est accompagné sur scène par un quator à cordes classique. Par rapport aux groupes précédents, et surtout au suivant : Supergrass, Sigur Ros représente le côté expérimental qu'un fan de Radiohead peut apprécier.
Mas fotos de Sigur Ros

Supergrass
Groupe local plus connu que les deux premiers d'ouverture et qui surtout tient à le proclamer haut et forst par l'intermédiaire de son chanteur qui déclare en entrant : "this is for the locals". Ce qui, de façon amusante, provoquera toute autant derbordate d'enthousiasme que très localisée dans la zone privilégiée devant la scène. cela incluera un crowd-surfer qui se fera éjecté manu militari par les gens de la sécurité (décourageant ainsi toute autre tentative) et quelques filles qui devront être évacuées. Le contraste du rock primaire de Supergrass par rapport à la musique de Sigur Ros vous saisit, malgré la coupure entre les deux prestations et qui aurait du servir de sas. On retombe dans l'attitude rock&roll, son épais et fort, juste pour la déconne, et avec jet de guitares à la fin du concert inclu. Mais on doit rendre jsutice à Supergrass que l'on se surprend  à reconnaitre pas mal de chansons même si on n'en a pas retenu les ti
Fotos Supergrass

Beck
Plus on avance dans l'après-midi et bientôt la soirée, plus on arrive aux têtes d'affiche. Pourtant, c'est humblement que Beck entre en scène. Seul, avec une guitare accoustique et un harmonica pour s'accompagner, avec très peu d'éclairage pour renforcer la lumière du jour toujours présente. Le concert sera une suite de ballades, dont une franchement country&western, avec une tonalité plutôt mélancholique et douce. Sur la deuxième chanson, une averse orageuse, heureusement courte, commencera à tomber. Beck avant de commencer la chanson suivante dire qu'il est désolé de nous voir, nous les spectateurs, sous la pluie alors que lui est au sec sur la scène. Cette remarque sincère fait ressortir la gentillesse de l'homme, et l'abscence totale d'artifices scèniques, les qualités de l'artistes. A partir de la quatrième chanson, deux guitaristes viendront sobrement s'aligner sur le devant de la scène avec lui. Cette prestation dépouillée montre 
Fotos de Beck

Radiohead
Avec la sortie de scène de Beck, un pincement au coeur se fait sentir. Ceux pour qui nous sommes venus, de loin pour certains, et avons passés toute l'après-midi debouts, et parfois sous la pluie _ mais une après-midi fort agréable, ne faisons pas la fine bouche) seront sur scène dans une demie-heure. Mais avant les grandes émotions, si l'on se retournesur les concerts qui se sont succédés, on se rend compte que l'ordre de passage, emmanant du choix des artistes, reflète la structure d'un concert de Radiohead, alternant les moments plus calmes et introspectifs avec des moments de défoulement et d'extériorisation. Ainsi Humphrey Lyttleton a été suivi de Sigur Ros, eux-mêmes suivi par Supergrass, suivi pour finir par le concert accoustique de Beck. Il est à remarquer aussi et surtout que la programmation reflète les goûts et les intérêts des membres de Radiohead, et non quelques véléités promotionelles de l'industrie du disque.
Fotos de Radiohead

 


INDYROCK * SERVICIOS MUSICALES
Productoras
Estudios
Locales de ensayo
Salas de conciertos
Tablón de anuncios
Concursos
Academias de música
Realización de clips

IndyRock * Latinoamérica 
INDYROCK * INICIO






VÍDEOS DE DIRECTOS
Archivo histórico de IndyRock Magazine


.


--
 
Copyright IndyRock ©
TODOS LOS DERECHOS RESERVADOS:
Queda prohibida la reproducción, distribución, puesta a disposición, comunicación pública y utilización total o parcial, de los contenidos de esta web...
Leer más y Política de privacidad
 
Contenidos informativos
Agenda de conciertos
Concursos
Noticias
Productoras
Tablón de anuncios... y + Más

Revista electrónica creada en 1997
Home * Portada
Servicios publicitarios
Créditos | Qué es IndyRock
info@indyrock.es

Naturaleza  y divulgación científica
waste.ideal.es
Dirección y edición
waste@diarioideal.es